Que peut m'apporter la kinésiologie?

Publié le par oiseau bleu

"La kinésiologie, la kinésiologie ..."
C'est un mot qui revient souvent, est-ce un effet de mode? Est-ce vraiment efficace?
Je dirais, malheureusement, un peu des deux.
cette profession n'étant pas protégée, nous sommes tous des kinésiologues potentiels, ..
C'est pourquoi  je peux comprendre la méfiance de certaines personnes , bien que ce soit une technique très efficace que je dirais sans danger, je conseille quand même la prudence aux gens , parce qu'on ne sait jamais sur qui on peut tomber...
  Pour l'anecdote, un jour j'ai reçu une personne en rendez-vous.
Comme à mon habitude, je lui demande si elle a déjà fait une séance de kinésiologie, si elle sait de quoi il s'agit..
Elle me répond"oh!la!la! oui, ça fait deux ans que j'y vais tous les mois mais ici, j'avais envie de changer parce que j'ai      l impression de ne pas avancer"...
Sa régularité "d'abonnée aux séances" m'étonne;  le but de la kinésiologie est de rendre les personnes autonomes et non dépendantes, mais je ne dis rien..
Je m'avance d'elle pour faire le premier test musculaire, sans lui expliquer étant donné qu'elle à l'air de s'y connaitre , et la voici toute étonnée, le test musculaire?Elle n'en avait jamais entendu parler...c'est pourtant la base de cette technique!



Il y a peu de temps, je reçois une maman qui me dit venir sous les conseils d'une amie mais que pour elle, la kinésiologie est une technique de clown, de charlatan.
J'essaye d'en savoir plus sur sa colère vis à vis des kinésiologues et j'apprends qu'elle est allée en séance pour son fils.
Pour des soucis de comportement et pour son diabèthe.
A la fin de la séance, sous les bons conseils de cette "kinésiologue" dont j'ignore le nom, le garçon a arrêté de suivre son traitement .
La suite s'est déroulée à l 'hopital, sans être dramatique heureusement.
J'ai encore des tas d'exemples de ce genre que les personnes me racontent.j'essaye de rester dans le non jugement, d'écouter attentivement mais je trouve ça assez terrorisant.
Et me dit que tant que cette profession ne sera pas reconnue comme il se doit, protégée, réglementée, il y en aura encore beaucoup d'autres..

Après toutes ces mises en garde et paroles moralisatrices, j'arrive enfin au sujet lancé:"que peut m'apporter la kinésio?"
Ici, je ne vais prendre que mon vécu ou ceux de mes proches s'ils m'en donnent l'autorisation, pour éviter de donner des exemple dans lesquels certaines personnes se reconnaitraient.
Pour moi, mes premières séances ont été assez impressionnantes, j'en ris encore.
En fait, c'était en cours, et pour éviter d'avoir à étaler ma vie à de parfaits inconnus, je ne choisissais pas d'objectif.
Je disais à chaque fois"..laissons le corps choisir la priorité".
je devais certainement penser qu'éviter de choisir un objectif me permettrait de contrôler tout, si j'avais pu me douter de ce qui allait en sortir, je n'aurais pas fait ce choix.
Pourtant il est clair que ces petites séances m'ont bien fait avancer.
La première m'a permis de lâcher le controle et d'accepter le fait que lorsque je ne suis pas là, les choses tournent toujours, peut- être différemment, mais elles tournent.
C'est vrai que pour moi être maman voulait dire, "pilier""jamais fatiguée" toujours être là" et je ne laissais aucune place possible à mon mari.Je partais la journée, mais à midi il fallait que je sonne pour voir si les petits étaient à table, s'ils avaient mangé..Et si ce n'était pas le cas;grrrrrrr, la colère me montait, suivie de la culpabilité de ne pas être là...
Après cette séance, j'étais dans l'acceptation,et le changement s'est vite fait sentir; deux jours plus tard, surchargée par les taches ménagères j'ai su demander à mon mari de donner le bain aux petits.(chose qui n'arrivait plus depuis longtemps puisque même en délégant, il fallait que je vienne faire l'inspecteur dans la salle de bain, ce qui pour moi ne faisait aucun gain de temps donc ne rimait à rien..)et j'ai continué mes petites activités pendant ce temps.
J'ai été agréablement surprise de voir comme mon mari gérait tout à fait quand je lui laissais le champ libre, et j'ai compris la source de stress que je pouvais être à moi toute seule avec mes règles et ma manie de tout vouloir contrôler.
Ça n'a l'air de rien, mais pour nous ça a changé beaucoup et mon mari a pu prendre la place qui était la sienne.tout est beaucoup plus paisible pour lui comme pour moi, comme pour les petits.
Je m'arrête là pour aujourd'hui, mais si vous avez aussi des anecdotes, un vécu ,une histoire par rapport à vos objectifs atteints, ça m'interresse .Vos questions aussi.

Publié dans kinésiologie

Commenter cet article