Quand la vie personnelle et professionnelle ne font plus qu'un..

Publié le par oiseau bleu

Je vais commencer par m'excuser pour le caractère très personnel que va prendre ce blog;

Au départ, j'avais juste envie de mettre mes activités en ligne pour que les enfants qui participent à mes stages aient le plaisir de se voir..
Mais ce matin, j'ai eu envie de tout envoyer en l'air, à la façon kyo
Pour quelles raisons...il y en a un
tas,elles s'accumulent toutes les unes
après les autres, et c'est pour cela qu'il m'est impossible d aller au bout des choses si je n'étale pas un minimum ma vie ou tout au moins, ces derniers jours mois, ...Concentrons nous sur l'année 2010 par exemple.En janvier j'ai changé de statut, passant d'indépendante à employée..e
spérant m'y retrouver un peu plus dans ce que l'état me laisse..J'ai découvert avec un grand étonnement ce qu'une semaine de stage allait à présent me rapporter..
Pour 720 euros entrés, il y en a 240 pour moi, desquels je dois encore déduire l'assurance de 75euros et je ne compte pas le matériel..
En gros, en misant sur l'honnêteté, je suis payée 2 euros de l'heure.Alors ma question est "avons nous réellement envie de voir ce monde devenir un monde meilleur? et les personnes qui essayent de mettre en place de belles choses, comment sont elle soutenues, comment y arrivent elles et à quel prix? "
J'aime ce que je fais, ce que je mets en place autour de moi, ce que mes activités apportent et je suis convaincue que ce n'est pas dans le vide, Malheureusement, on a tous besoin de nourrir notre famille, et je dois me faire à l'idée, que seule, je n'y arriverai pas...
J'essaye de trouver des solutions mais je n'en vois pas le bout...A moins de laisser tomber mes idéaux, mes projets, et tout ce qui me tiens à coeur, mais en sortirais je plus heureuse et épanouie?Je pense que j'ai la faculté de m'adapter à toute situation , ne fut-ce qu'en m'attachant aux cotés
positifs de ce qui se présente..Le positif ici, serait:je nourris ma famille et sais subvenir à leurs besoins...M'étant faite à cette idée, me voilà en train de faire ma recherche d'emploi, puis, hier matin, en préparant le sac d'école de ma fille, je suis tombée sur un petit bout de
papier intriguant.Elle est en deuxième primaire, de sa petite écriture, elle a fait un plan, une liste de prénom, avec des croix à côté, et ceci: plan a) ne pas lui répondre
                                    plan b) lui dire "toi-même"
                                    plan c) .....
Je lui ai dit "oh, comme c'est bien écrit et bien fait, c'est quoi? la liste de tes amies?
Elle m'a regardé avec un regard si triste" tu sais, ma seule amie, elle n est pas dans ma classe, ceux là, c'est ceux qui sont méchants avec moi"
J'ai d'abord voulu lui dire," oh, tu sais, ce sont des histoires de petites
filles, on se dispute pour un rien, et puis ensuite, ça passe, des fois on est de mauvaise humeur et on a envie de s'en prendre à la terre entière.."
Mais je me suis reprise parce que j'ai vu dans ses yeux que la situation n'était pas si simple et que quelque soit l'âge, se sentir rejeté n'est pas agréable.J'ai donc essayé d en savoir un peu plus..
J'ai pris chaque nom l'un à la suite de l'autre pour savoir ce que tel ou telle lui avait fait..
La première se moque de ses hab
its, c'est marrant, c'est justement cette petite là qui récupère ses habits trop petits...la seconde, c'est un peu plus recherché.Au cours de natation x s'est disputée avec y et a exigé de la classe, enfin, des filles de la classe, qu'aucune ne lui parle, elle s'est donc amusée à dire tout haut qui n'aime pas" y" ici? Et toutes les filles ont levé la main, sauf la mienne, et à la question qui aime bien "y", en voyant que Charlotte (ma fille) levait la main, elle l'a prise en grippe et depuis, s'amuse à ce jeu avec elle.
le troisième lui a donné un coup à la gorge mais elle n en connaît pas la raison, elle sait juste que m
aintenant elle en a peur et qu'il est un peu comme ça avec tout le monde..
Je passe les histoires de moqueries concernant le 10h, ou si on a une bo
ite de raisins secs, c'est la honte, que c'est nul de ne pas avoir des chiques...Et je me dis, mais ou allons nous???
J'essaye de rassurer mes enfants en leurs disant que ce n'est pas parce qu'il y a une ou deux personnes incorrectes que toutes les autres le sont, qu'il faut simplement arriver à s'entourer de personne chouette et oublier les autres, que les vrais amis, il y en a peu, et que ceux qui font du mal ne sont sûrement pas heureux.
Je lui explique que quand on fait les choses de tout son coeur, on est toujours récompensé, et que la première récompense est de savoir se coucher en se disant"aujourd'hui, j'ai fais du bien autour de moi".Ça semble utopique, mais je crois que savoir s endormir chaque soir en sachant qu'on n'a blessé person
ne est la plus belle chose que l on puisse faire.
Je lui dit que les chose
s changent mais que quand on s'accroche à ce qu'on aime, à ses rêves, un jour, on y arrive.Et là elle me dit: tu sais bien que c'est faux, d'ailleurs, toi tu vas tout arrêter..
Que répondre à ça?
J'ai cherché toute la nuit après ma réponse, pour en venir à celle -ci: "tu as raison..la vie on ne la contrôle pas, on ne sait jamais de quoi demain sera fait, il suffit parfois d'être à la bonne place au bon moment, et moi, il semblerait que je n ai pas choisi la bo
nne place.." Mais j'ai préféré laisser ma réponse mûrir la matinée....Comment arriver à apprendre aux enfants des valeurs telles que la politesse et la persévérance si en même temps on leur dit qu'on vit dans un monde qui ne tourne pas rond et que la plupart du temps la politesse ne gagne pas contre quelqu'un de culotté qui marche sur les autres, ..Je savais que lui dire,
tu as raison, enlèverait tout espoir de voir les choses aller mieux..Et puis j'ai eu deux coups de fil, deux amies, qui sans le savoir m'ont donné les réponses à mes questions et regonflées à bloc.Et je vais à nouveau m'accrocher à mes croyances, à savoir, le principal est de faire tout honnêtement, en y mettant tout son coeur, ..les faire à fond, sans attentes, car la récompense est d'avoir la satisfaction d 'y
être arrivée.j'ai des tas de projets et mes enfants aussi.Leur concrétisation est chaque fois reportée, faute de moyen, de local, de ci de ça..Mais tout compte fait pourquoi ne pas faire de ce blog un local virtuel..;Après tout, tout peut être possible et réalisable.
Ce blog ne va plus uniquement reprendre mes act
ivités et échanges intergénérationnels, mais aussi nos petits combats pour changer un peu les choses..;

Publié dans kinésiologie

Commenter cet article

Loïc 24/03/2011 18:56


Salut...

Je suis tombé sur cet article par hasard...mais alors vraiment... Vois tu, c'est le genre de pensée que j'ai actuellement (un peu plus d'un an après toi!) Je t'avoue aussi que je n'ai pas encore
pris le temps de jeter un œil à ton blog. Je ne sais même pas de quoi il s'agit. Mais ce que tu as écris là, m'a donné envie de regarder de plus près. Franchement, tes propos sont vrais, on marche
sur la tête. Et puis les enfants sont de plus en plus durs les uns avec les autres. Serait-ce le reflet de notre société, en miniature, mais en moins subtile, en plus brut de coffrage?
Heureusement, il y a des gens comme toi (et moi) qui ont un raisonnement différent. On est une sorte de petite lueur dans cette obscure clarté... Merci pour tes propos, propos qui me conforte dans
ma manière de raisonner...

Loïc


chriss 26/03/2010 18:56


bonjour Sonia
Ne t'excuse pas c'est ton blog ça peut être salutaire, c'est un exutoire, quelques fois en couchant les mots sur ton blog tu peux être amenée a voir les choses sous un angle différent et avec
l'avis de personnes justes intègres elles t'amènent une autre vision qui peut aider.
la vie est un combat incessant et fatiguant,Le monde du travail est pénible, tout le monde veut être le meilleur quitte à piètiner les autres, jalousies, perfidies, et malheureusement ça commence
dès la maternelle, ces comportements peuvent se comprendre quand on est enfant mais quand on est adulte on devrait agir avec respect, humilité, gentillesse, sans jugement (ne pas juger pour ne pas
être juger)
chacun à sa place peut importe laquelle tout le monde à le droit de vivre le problème je pense que la plupart des gens sont indifférents seules leurs vies les intéressent sinon il n'y aurait pas
toute cette cruauté bien souvent gratuite juste pour le plaisir de faire mal
je vais te laisser et continue de persévérer tu arriveras à ton but et tu n'es pas seule tu as un mari et des enfants qui t'aiment tu as réussi le principal . bisous à bientôt


oiseau bleu 26/04/2010 17:23



Chère Chriss,


Merci pour ton message et ton passage sur mon blog.Je réponds un mois après et en suis affreusement gênée..La vie et toutes ses surprises, bonnes comme mauvaises, fait passer le temps à une
vitesse incroyable.Tu as raison dans ce que tu dis.Par chance, la vie ne se résume pas qu'à ça, elle a aussi de très bons cotés.Des côtés qui tardent parfois avant de se montrer, des gens biens
qu'on met du temps avant de rencontrer..Des jolies choses qui nous rappellent que la vie vaut la peine d'être vécue et qu'il faut se battre pour ce qu'on aime , pour ceux qu'on aime..J'ai
retrouvé mon optimisme, le soleil n'y est pas pour rien .J'espère que tu te portes bien, bonne fin de journée,


Sonia